Cloisons démontables

Cloisons démontable

On entend par cloisons démontables une séparation verticale entre deux espaces avec les caractéristiques suivantes :

  • Non porteuse, c'est-à-dire ne participant pas à la stabilité du bâtiment ;
  • Régnant sur toute la hauteur entre plancher et plafond ;
  • Dont les éléments arrivent sur le chantier dans un état de finition correspondant à leur aspect final ;
  • Dont la pose, le démontage et le réemploi ultérieur s'effectuent sans dégradation de l'environnement de cette cloison, donc des éléments constructifs du bâtiment sur lesquels la cloison vient s'adapter. La dépose ne doit pas entraîner le décollement des revêtements muraux ou de sol. Par contre, des traces de vieillissement naturel (changement de couleur, spectre d'empoussièrement, marque des points de fixation, trous de vis, poinçonnement des revêtements de sol, etc.) ne sont pas considérées comme une dégradation de l'environnement.

Les systèmes de cloisons dits « démontables » permettent le cloisonnement d'espaces, tout en ayant la possibilité de modifier ce cloisonnement dans le temps à partir des éléments ou modules des cloisons existantes.

Des cloisons démontables dites « amovibles » permettent une modification du cloisonnement sans redécoupe et sans remplacement de ses constituants (ensemble vitré, ensemble plein, ensemble bloc-porte, ensemble d'ossature…). Le module bloc-porte doit comporter, si nécessaire, un élément latéral adjacent à la porte afin de respecter la trame.

Il existe différents systèmes de cloisons avec ou sans ossature. On entend par ossature les éléments verticaux recevant et assurant le maintien des remplissages.

Essai de démontabilité

PRINCIPE D’ESSAI

Cet essai consiste à vérifier sur différents montages conventionnels la possibilité de rattrapage des tolérances des supports, de démontabilité de certains éléments et de réemploi d’une cloison dite démontable.

Les vitrages sont liaisonnés avec le système habitu ellement utilisé sur chantier. Les vitrages pourront être de hauteurs différentes afin de s’adapter à la géométrie du dispositif d’essai.

    • Essai n°1
      Vérification du montage cloison pleine ou vitrée bord à bord.
    • Essai n°2
      Vérification du montage de la cloison avec porte en retour
    • Essai n°3
      Vérification du remplacement d’éléments

REFERENTIEL CERFF

 

Stabilité aux chocs de sécurité d'utilisation et de durabilité

cloison essai de choc

PRINCIPE D’ESSAI

La cloison est soumise à un certain nombre d’essai de chocs. Des chocs pendulaires de durabilité et de sécurité. Les essais de chocs sont réalisés avec des billes d’acier (corps dur) ou un sac de billes de verre de 50 kg (corps mou).

Ils permettent d’évaluer le comportement d’une cloison vis-à-vis des chocs d’objets (bureau, chariots…) et des chocs de personne en cas d’évacuation de locaux ou de chutes contre une cloison.

Il sera ainsi relevé les traces d’impact sur les différentes parties d’une cloison ainsi que les déformations de celle-ci aux chocs de corps mou (50kg).

 

REFERENTIEL CERFF

 

Stabilité à la poussée horizontale

essai cloison poussée horizontale

PRINCIPE D’ESSAI

Le but de l’essai est de vérifier le comportement de la cloison lorsqu’elle est sollicitée par une poussée horizontale. Exemple d’une personne s’appuyant sur la cloison.

L’essai permet d’appréhender une poussée ponctuelle ou une poussée repartie.

REFERENTIEL CERFF

 

Stabilité aux charges verticales excentrées et charges ponctuelles

stabilite charges verticales cloisons

PRINCIPE D’ESSAI

La stabilité aux charges verticales permet de vérifier l’action d’une charge accrochée sur la cloison. La charge peut être contre la cloison ou excentrée.

Cet essai est réalisé avec le dispositif du fabricant. L’essai permettra d’évaluer l’action d’une charge de durabilité et de sécurité.

 

REFERENTIEL CERFF

 

Endurance du bloc-porte

endurance bloc porte

PRINCIPE D’ESSAI

Le bloc porte fait l’objet d’une évaluation particulière. Il est évalué selon les critères de la norme harmonisé NF EN 14351. Il est soumis à plusieurs essais :

    • Essai n°1
      Endurance à l’ouverture et fermeture répétée (50000 cycles) ;
    • Essai n°2
      La résistance au contreventement ;
    • Essai n°3
      La résistance à la torsion ;
    • Essai n°4
      La résistance aux chocs de corps dur ;
    • Essai n°5
      La force de manœuvre ;
    • Essai n°6
      Les chocs de sécurité.

 

REFERENTIEL CERFF voir la vidéo


 

Affaiblissement acoustique

tests affaiblissement accoustique cloison

PRINCIPE D’ESSAI

L’essai consiste à mesurer l’indice d’affaiblissement d’une cloison. La cloison est positionnée au milieu d’une cellule acoustique.

D’un coté dans la salle d’émission nous allons positionner une source sonore calibrée et un micro et de l’autre coté dans la salle de réception un micro va enregistrer le niveau sonore résiduel. L’essai est réalisé sur 3 types de cloison :

    • Cloison pleine ;
    • Cloison pleine avec bloc porte ;
    • Cloison vitrée.

 

REFERENTIEL CERFF voir la vidéo